ARTISTS
All A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9

Arto Lindsay
Genre : Instrumental Pop, Pays : US
Fils d’un missionnaire presbytérien, Arto Lindsay est né aux Etats-Unis mais a passé sa jeunesse au Brésil au moment même où émerge le mouvement tropicaliste (avec Gilberto Gil et Vinicius Cantuaria entre autres). Le va-et-vient perpétuel entre les cultures américaine - ou plutôt étasunienne - et brésilienne symbolise à merveille la démarche artistique d’Arto Lindsay tout au long de sa carrière. C’est à la fin des années 70 qu’on entend parler pour la première fois d’Arto Lindsay lorsqu’il sort en compagnie de son groupe, DNA, ses premières productions no-wave sous le parrainage de Brian Eno. Dès cette époque-là, Lindsay introduit des éléments de la culture brésilienne dans sa musique : phrases en portugais, percussions tropicales... Dans les années 80, l’artiste collabore avec des groupes comme Lounge Lizards de John Lurie ou The Golden Palominos, et des personnalités telles que Laurie Anderson, David Byrne ou John Zorn, devenant ainsi une figure incontournable de la scène expérimentale new-yorkaise. Toutefois, Arto Lindsay se révèle à un public plus large grâce à une série d’albums solo dont Corpo Sutil, Mundo Civilizado, Noon Chill et, le dernier en date, Invoke où, en fin alchimiste, il incorpore les ingrédients classiques de la musique brésilienne - samba, bossa nova - dans ses expériences free-rock. Loin du cliché de pilleur de culture, il travaille également avec les grands artistes brésiliens dont Caetano Veloso ou Marisa Monte (avec laquelle il décroche un Latin Grammy pour la production de l’album Memórias, Crônicas e Declarações de Amor). Avec ses collaborations dans l’art contemporain, le théâtre et la danse, Arto Lindsay est un artiste aux multiples facettes, qui a enjambé les barrières des disciplines avec la même application que les frontières entre les cultures.
Partager :
Loading...



sitemap