ARTISTS
All A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9

P. Diddy
Genre : Rap-r'n'b, Pays : USA
Sean « Puffy alias P.Diddy ou Puff Daddy» Combs est né à Harlem le 4 novembre 1969. Ses parents sont d’origine Haitiennes. Il déménage à Mount Vernon après le décès de son père. Il effectue des études à l’université de Washington puis intègre la production Uptown Entertainment.

En 1991, il découvre Jodeci et Mary J. Blige. Il décide, deux ans plus tard, de fonder son propre label, du nom de Bad Boy Entertainment. Fin de l’année 93, Sean Combs découvre Faith Evans et le Notorious B.I.G Christopher Wallace, alias « Biggie » ou « B.I.G » qui voit sa sa carrière décoller grâce à Puff, et va être invité à rapper dans les rues de Brooklyn avec lui. Faisant un véritable carton en se produisant avec Jay Z, Nas, et même Michael Jackson, BIG va permettre à Puff d’accroître sa notoriété en tant que producteur. À partir de ce moment là, les deux amis ne vont plus se quitter. Si bien que, quelques années plus tard, en 1995, cette amitié avec Puff Daddy va lui permettre de monter un groupe: c’est la naissance du collectif de Junior M.A.F.I.A (Junior Masters At Finding Intelligent Attitudes), avec notamment Lil’Cease, et celle qui va devenir la reine du Hip Hop, Kimberly Denise Jones, a.k.a Lil’ Kim. Avec les Junior M.A.F.I.A, P.Diddy et Biggie vont alors dominer le monde du rap (en concurrence avec la West Coast). La jeune Lil’ Kim, ancienne SDF et strip teaseuse dans les clubs mal fréquentés des quartiers pauvres de Bed Stuy (Brooklyn, NY) va ensuite être sollicitée pour accompagner les deux stars dans leurs tournées. Les trois amis deviennent alors le trio le plus célèbre du monde du Hip Hop, et enchaînant les tubes, Biggie va se transformer en légende vivante, Lil’ Kim en une rappeuse plus qu’adulée et Puff en un multi-millionnaire accompli.

Puff Daddy va, quelques mois plus tard, produire le 1e album de Lil’ Kim, connue désormais sous le surnom de Queen Bee. La rappeuse déjantée de Brooklyn va prouver qu’elle peut aussi hypnotiser le public en solo, sans Junior M.A.F.I.A, et qu’elle est capable d’écrire des textes aussi bien intellectuels que sexuels. En effet, alors que le rap n’était encore qu’un art réservé plus ou moins à la gente masculine, Puff va permettre à la jeune Kimberly de s’extérioriser et de montrer que les femmes aussi peuvent s’exprimer sur des sujets politiques ou philosophiques, mais également parler de sexe et de drogue. Arrive alors le mouvement plus ou moins féministe mené par Queen Bee et les autres rap-stars féminines montantes, Mélissa « Missy Elliott » Arnette, Da Brat, Queen Latifah et MC Lyte. Pour remercier Puff Daddy de leur avoir ouvert la voie, les cinq amies vont ainsi signer sur le Label « Bad Boys » du producteur le plus en vogue…

En 1997, à la mort de Biggie, assassiné froidement dans les rues de Los Angeles, le producteur se consacre à sa carrière d’artiste et sort No Way Out sous le pseudonyme de Puff Daddy. C’est un gigantesque succès. Il est sept fois disque de platine notamment grâce aux singles « I’ll Be Missing You » - titre co-écrit avec les deux femmes que Biggie avait le plus aimé, Faith Evans et Lil’ Kim -, « Can’t Nobody Hold me Down », « It’s all about the benjamins/Been around the world » et « Victory » qui furent tous n°1 à un moment donné. Sous l’influence de ce premier album solo, Puff Daddy devient un des plus grands producteurs des États-Unis avec sa maison de production Bad Boy Records. Il collabore entre autre avec 112, Ma$e, Boyz II Men ou encore Mariah Carey.

En 1999, l’artiste revient dans les charts avec son nouvel opus Forever. Les fans sont déçus par le manque de créativité de cet album qui subit donc un échec. Le 15 avril 1999, on l’accuse d’avoir battu un dirigeant d’Interscope Records. Mais Puff Daddy s’en tirera à bon compte. En couple avec l’actrice et chanteuse Jennifer Lopez, en décembre 1999, ils assistent par hasard à une fusillade à l’extérieur d’un bar à New York. Sean Combs est alors accusé de possession d’arme prohibée. Il est acquitté mais sa compagne le quitte. Décidé à tourner la page, Puff Daddy change son nom de scène en P. Diddy et sort en 2001 l’album de gospel Thank You. En 2003, P. Diddy sort l’opus Bad Boy 2 , la bande originale du film Bad Boy 2 avec Will Smith et Martin Lawrence .Cet opus connait la participation de tout le ghota du hip hop US et c`est une réussite qui fait de lui l`artiste rap le plus riche. Il n’en continue pas moins à travailler pour l’industrie du hip hop américain dont il est aujourd’hui un des plus importants producteurs. En 2005, il change de nouveau de nom de scène et devient Diddy, estimant que le P. constituait une barrière entre lui et ses fans. C’est finalement en octobre 2006 que Diddy fait son grand retour avec son nouvel album intitulé Press Play.
Partager :
Loading...



sitemap