ARTISTS
All A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9

Dr. Dre
Genre : Hip-hop, Pays : USA
Le « bon Docteur » Dre, avant de remettre en forme la plupart des grands malades du rap West Coast, s’appelait André Young. Né le 18 février 1965, il commence à prendre le pouls du Hip-Hop américain au début des années 80 en animant des soirées dans des clubs House de Los Angeles. Tout en rappant, il commence à enregistrer des titres, surtout à partir de 1986, où il fait la rencontre déterminante d’Ice Cube. Autre rencontre boostante, celle d’Eazy-E, qui s’y connaît en stimulation car il ne deale pas que de la musique. Les trois lascars décident de former un label, NWA (Niggaz With Attitude, littéralement les « Nègres qui ont du style », attention le mot n’a pas du tout la même connotation aux states qu’ici, surtout prononcé par des rappeurs !).

NWA impose un style sulfureux, résolument hardcore, surtout au niveau des paroles. « Fuck tha Police » (pas la peine de traduire ») leur vaut même un avertissement du FBI… Les problèmes semblent un peu se calmer après le départ d’Ice Cube en 1989 et Eazy-E s’impose comme leader. Malgré un succès grandissant, Dre sent le vent tourner et veut quitter le groupe, ce qu’il fait en 1992. Pas si facile de quitter un aussi bon copain qu’Eazy qui, sans éviter le jeu de mot facile, ne prend pas l’affaire à la cool. Dr Dre s’associe quand même avec Suge Knight pour former un nouveau label, Death Row Record. La légende veut que Suge ait du, le pauvre, se montrer très persuasif avec Eazy-E pour qu’il laisse partir Dre, ce qui sur la planète Gangsta se traduisit par un flingue sur la tempe d’Eazy et la douce promesse de lui faire couler le cerveau par les oreilles si Dre ne retrouvait pas sa liberté. Libre comme l’air le Dre !

L’année 1992 lui donne des ailes et il sort l’album The Chronic, devenu mythique depuis. Sur cet album apparaît un certain Snoop Dogg que Dr Dre a rencontré grâce à son demi-frère, Warren G. The Chronic explose le paysage rap américain et devient plusieurs fois album de platine. En 1996, Dr Dre commence à faire preuve de son flair infaillible et collabore avec 2-Pac Shakur mais le rappeur meurt assassiné la même année et Dr Dre commence à saturer des méthodes « fortes » en vigueur dans le milieu. Excédé, il quitte le label, tant pis pour les arguments de poids d’Eazy, forme Aftermath Entertainment et déclare formellement la mort du Gangsta Rap.

Après le décès avoué de ce qui avait fait tout d’abord son succès, Dr Dre sort en 1997 Dr Dre presents…The Aftermath et se lance dans ce qui va réellement l’imposer comme une figure majeure du rap US, la production et la découverte de nouveaux artistes. En 1997, il déniche une pépite, et pas des moindres, Eminem, puis sort en 1999, The Chronic 2001. Dre décide de soigner un peu tout le monde et surtout ses détracteurs. Il est partout et avec tous ceux qui méritent ses soins thérapeutiques : Eminem, 50 Cent, Busta Rhymes, Mary J. Blige, The Firm.

Partout où il promène son scalpel, les dollars pleuvent, tant et si bien que la sortie de son nouvel album, Detox est sans arrêt repoussée, voire selon certaines rumeurs et même ses propres dires, purement et simplement annulée… En 2008, il dira finalement: "Je commence à sentir que cet album est quelque chose dont je peux être fier et que tout le monde va aimer ». Detox sort fin 2008, et selon le docteur, ce sera son dernier album.
Website : www.drdre.com
Partager :
Loading...



sitemap