ARTISTS
All A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9

Pigeon John
Genre : Hip-hop, Pays : USA
Pur produit de Amérique post-raciale d’Obama et surtout du Good Life Café (haut lieu historique du hip-hop underground de la côte Ouest), Pigeon John a tout pigé : mélodies classes, flow pas fadasse, beats qui tabassent et rimes croulant sous la caillasse. Déjà repéré par les aficionados de son label Quannum et de Dj Shadow, Pigeon John rallume la flamme dans l’œil des vieux nostalgiques avec son hip hop à la cool.

Pigeon John est un jeune homme charismatique et élégant qui, à ses "temps perdus", collabore avec des crews underground légendaires tels que L.A. Symphony et Brainwash Projects. Mais ce sont les shows live de Pigeon John qui parlent réellement aux fans de musique, sa présence scénique ahurissante lui permettant de capter et de maintenir toute l’attention du public entre les sets de Polyphonic Spree et de Brandi Carlile au festival SXSW par exemple.

Avec une discographie solo biien remplie : Pigeon John is Clueless (2002), Pigeon John Is Dating Your Sister (2003), Pigeon John Sings The Blues (2005), et Pigeon John and the Summertime Pool Party (2006), ce rappeur de Los Angeles cultive ses nombreux talents au mythique Good Life Café au début des années 90, aux côtés d’artistes tels que Kurupt, Freestyle Fellowship et Jurassic 5, Pigeon John a su dépasser les sifflets entendus lors de son premier passage sur scène, avec, depuis, plusieurs tournées mondiales à son actif. Il ne compte plus le nombre de fois où il a traversé les Etats-Unis d’un bout à l’autre, et a acquis une réputation de poids lourd en Australie et au Canada.

En 2011, il signe l'album Dragon Slayer (Elektriks Collection / Discograph), pour lequel il a été épaulé à la production par Hervé Salters, aka General Elektriks. Pour la première fois, Pigeon John a utilisé de vrais instruments, qu’il a lui-même enregistrés et mixés, plutôt que d’utiliser uniquement des samples ou une MPC.
Partager :
Loading...



sitemap