ARTISTS
All A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9

Stress
Genre : Hip-Hop, Pays : CH
Stress aka Andres Andrekson

Jamais deux sans trois.Quatre ans après son premier opus solo("Billy Bear",2003),puis un deuxième album écoulé à plus de 35'000 exemplaires("25.07.03",2005),STRESS revient en force avec son troisième album:"RENAISSANCE".Un condensé de rap brut,de refrains soul et de mélodies pop,griffe désormais incontournable du rappeur helvétique le plus talentueux et prolifique de cette décennie.Auteur,compositeur,interprète et acteur,STRESS s'affirme à 29 ans comme le nouveau héro de toute la génération."RENAISSANCE",celle d'un pays:la Suisse.Pour le rappeur,la vieille Confédération est morte et enterrée:R.I.P Switzerland!Une nouvelle époque est en marche,portée par une génération qui ne se reconnaît pas dans les chants patriotiques.Avec Gimma(GR) et Baze(BE),STRESS brise les clichés et évoque la nation nouvelle au détour d'un coup de fil à Christian Blocher:"Ma Suisse"("Ma Suisse n'est pas neutre,elle se bat pour ce qu'elle croit,n'a pas peur de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas...").Esquisse d'une société meilleure pour des jeunes en manque de repères dans"Mélodies dans nos vies"(feat.Dynamike),une Suisse où chacun pourrait choisir son "Mode de vie"("C'est mon mode de vie,dans ce monde de vices,ils nous jugent car on ne suit pas leurs codes de riches...").Rebelle,STRESS?Mise en cause pour ses prises de position contre l'UDC ainsi que des textes jugés insultants pour la communauté homosexuelle,le rappeur met les choses au point en ouverture d'album avec "Mais où?",un titre dirty south à la plume aiguisée:"J'parle le langage de la street,y'a décalage c'est pas un drame,j'travestirai jamais mon langage pour vos états d'âmes..."Puis livre ses sentiments sur"Avenues"(feat.Karolyn),son premier single de l'album,extrait de la B.O. du film "Breakout",dans lequel STRESS joue un second rôle:"On avait rien,ou plutôt on avait qu'nous,une poignée d'rêves et un monde qui veut pas de nous,du fond de ses tripes que STRESS extirpe un des morceaux les plus saignants de l'album:"20.07.03",ou le récit d'une chute dans un abîme sans fond,douloureuse réminiscence d'un passé trop proche,enregistré la rage au ventre.Entre révolte et mélancolie,le rappeur lausannois livre,fidèle à lui-même,quelques titres plus légers:"Paré"(feat. Nega & F) et "Musique de Zoo",deux pavés hip hop taillés pour le club et la scène,"Billyzeries",chronique satirique de sa doublure Billy Bear,"Rester soi-même",ballade pop au top du hit parade sur Billy FM ou encore "Nous conte eux",un esai crunk rock inédit,également extrai de la B.O. de "Breakout",tout comme l'électrisant "Alors viens!".Un répertoire riche et varié,sans oublier la ballade fold "Elle & Moi",réalisée et produite par Zorg,ou encore "Nos guerres civiles",rengaine soul dont le refrain est interprété par le choeur des filles de Monthey(VS).Réalisé par Yvan,le producteur et ami de toujours de STRESS,avec la contribution de quelques nouvelles signatures(Version F,Sensei,Djayen...),"RENAISSANCE" s'impose de premières mesures comme un album complet,novateur et engagé,digne héritier des opus prédédents,mais avec une touche de maturité en plus.A n'en pas douter,un album qui va encore faire couler de l'encre...
Partager :
Loading...



sitemap