highlights
upcoming
Arosa Humor Festival
08.12-18.12.2016
Arosa (GR)
Magazine News
latest magazine
news pic
0000-00-00 00:00:00
MASSIVE ATTACK


Massive Attack fait danser Kate Moss dans son nouveau clip
Cette nouvelle vidéo, réalisée par Medium et Robert Del Naja, concerne la chanson “Ritual Spirit”, qui est tirée de l’EP du même nom. Le titre est chanté en featuring avec Azekel ; et le clip, à la beauté gracile et dérangeante, montre Kate Moss qui danse dans le noir. À son propos, Del Naja a déclaré que lui et Kate Moss étaient “des amis de longue date”, et que le mannequin britannique avait “parfaitement réussi à capter l’essence du titre, intime et rituelle.”

news pic
0000-00-00 00:00:00
LA FEMME


La Femme est de retour avec “Sphynx”

Le nouveau titre a également été l’occasion, pour le groupe, de s’exprimer à chaud sur ce retour qu’on attendait depuis des plombes. Marlon, toujours lui, a ainsi évoqué un nouvel album prévu pour le mois de septembre

news pic
0000-00-00 00:00:00
Last Shadow Puppets


Le grand retour de The Last Shadow Puppets: “aucune gêne, aucun tabou, aucune limite”
En vacances des Arctic Monkeys, Alex Turner retrouve Miles Kane pour Everything You’ve Come to Expect, un second album grandiose. Sous leurs allures de cancres, les deux Anglais de Los Angeles redonnent tout son pouvoir récréatif à la pop.

Afrojack, de son vrai nom Nick Van de Wall est un DJ et producteur hollandais de musique house.
Il a commencé très tôt à se plonger dans la musique : à 5 ans il débute l’apprentissage du piano. Plus tard, lors de ses études, il passe la plupart de son temps à écouter toute sorte de musiques. Plus tard il se tourne vers la création musicale.

A l’âge de 11 ans, Afrojack se lance dans le logiciel de musique FruityLoops. A partir de ce moment, ses années passées vont lui permettre de maîtriser FruityLoops, si bien qu’il continue de l’utiliser aujourd’hui.
Dès la fin de ses études, il s’oriente vers une carrière musicale. Voulant vivre avec la musique, il commence à travailler dans les bars et les restaurants. Il ne mettra pas longtemps avant de découvrir la nuit à Rotterdam puisque qu’il commence à 16 ans à mixer au club « Las Palmas ». Après ces petits boulots, il ne tarde pas à travailler en studio.

En 2006, il part sur l’île de Crète, en Grèce, pour mixer 5 mois à travers de nombreux clubs et ainsi apprendre le métier de DJ. C’est à ce moment là qu’il sort son premier single F*ck Detroit. Dès son retour aux Pays-Bas, il crée de nombreux titres espérant pouvoir les publier sur un label. Avec l’aide de Sidney Samson et de Laidback Luke, Digidance décide de lui laisser sa chance avec le titre In Your Face qui atteindra la 60e place dans le Dutch Top100 et la 3e dans le Dutch Dance Top30.

En 2007, Nick commence à évoluer sous le pseudo Afrojack, déterminé à devenir un grand DJ et producteur. Plusieurs titres et remixes suivront si bien qu’il restera rarement hors de son studio. Il produit également d’autres artistes. Ses titres sont supportés par de grands DJs comme David Guetta, Josh Wink, Dave Clarke, Laidback Luke, Fedde Le Grand, Erick E, Sidney Samson, Chuckie, Marco V ou des DJs nationaux comme Benny Rodrigues, Roog etc.

En 2007, Afrojack crée son propre label, Wall Recordings (exclusivement sur les sites Beatport et Juno). Beaucoup de titres en sort : Don’t Be, Proper Introduction, Thief, etc. En 2008, il sort les titres club Math et Do My Dance. Quelques semaines plus tard il rencontre The Partysquad avec qui il sortira Drop Down (Do My Dance) et A Msterdamn. Il apparait également dans de grands festivals tels que Mystery Land, Tomorrowland en Belgique, Extrema Outdoor et Sensation.

La popularité d’Afrojack devient internationale et il est considéré comme un grand producteur de musique électronique, il collabore avec de grands artistes sur la scène de musique électronique tels que David Guetta, Diplo, Chuckie, Laidback Luke et Steve Angello ou encore le rappeur Kid Cudi.
sitemap